Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

soif d'aujourd'hui

par Christophe F 7 Avril 2014, 16:44 terrain d'aventure

soif 0

Voilà encore une voie magnifique que le secteur de Castelvieil nous offre. Elle n'est pas très longue (4 longueurs)

mais sérieuse dans l'ensemble.

 Un cadeau pour les suivants : un descriptif complet de l'approche et de l'itinéraire.


soif 1

L'approche : environ 1h30 depuis le parking de la Gardiole jusqu'aux rappels de la voie.

L'itinéraire est celui pour aller à la calanque d'En Vau. Ensuite on monte sur le plateau de

castelvieil par la cheminée classique, toujours aussi patinée !

soif 1'

Un premier repère : le pin de la sortie du toit branlant. Il faut le dépasser.

soif 2

Le topo général de la voie avec la ligne de rappels : 3 au total, un de 40 m environ, un de 50 m (attention c'est vraiment 50 ,

il n'y a pas de rab ! ), puis un petit dernier de 15 m. Les relais sont tous chaïnés, sauf l'arrivée sur une lunule.


soif-3.jpg

soif-4.jpg

Le départ des rappels : entre deux pins

soif-5.JPG

Le premier rappel jusqu'à une vire broussailleuse. On repère deux sorties possibles

(au moins). On choisira celle de la "swing"

 

soif-6.JPG

Le deuxième rappel, le plus long, relais sur le bord gauche de la vire.

 

soif-7.JPG

Le troisième et dernier rappel : arrivée en bout de corde sur une vire

à droite d'une niche

 

soif-8.JPG

Arrivée finale sur la vire de la "sans retour". Relais sur une lunule

installée. Il est environ 11h lorsqu'on démarre (2h depuis la Gardiole)

 

soif-9-.jpg

Après une première longueur courte (15m) et pas trop compliquée

(disons 5b), protégeable par des gros friends et des sangles, je fais le

premier relais en sanglant une grosse protubérance couplée avec un

spit (on croise une traversée équipée, laquelle ?).

 

soif-25.jpg

Entre temps, sur ma gauche, Jean et Guillaume viennent de terminer

l'avant dernier rappel. Il vont faire la "swing", une autre belle voie

parallèle à la notre.

 

soif-24.jpg

Un dernier regard sur le magnifique paysage, avant les hostilités

 

soif-16.jpg

C'est Roland qui attaque la deuxième longueur : du sérieux, un 6a en fissure,

dévers, mal commode et très long (un bon 40 m). Equipement en place :

une cordelette au départ et une vieille sangle avec un anneau bien rouillé. 

Il faut du gros pour protéger : gros friends et hexentriques. Bravo l'artiste.

 

soif-26.jpg

A moi de remonter la cheminée, j'en bave.

 

soif-12.JPG

Le relais N°2 : une solide lunule que l'on peut coupler avec un bon friend

 

soif-27.jpg

allez ... on sacrifie à la mode actuelle ... un petit selfi avant la suite

 

soif-29.jpg

Troisième longueur. C'est théoriquement mon tour. N'écoutant que

mon courage ... qui ne me dit rien ... je décide, avec générosité,

de céder ma place à mon compagnon, en pleine forme et avide

de dévorer le rocher. Je m'en voudrais de lui refuser cette joie !!

 

soif-30.jpg

Finalement j'ai bien fait car c'est pas du gateau !


soif-32.jpg

L'acrobate dans ses oeuvres


soif-33.jpg

Au dessus un pas dévers très pénible avec un vieux friend moisi comme

protection. Donné 5c mais à mon avis c'est plus.


soif-36.jpg

Bon, je vais faire un effort pour la dernière longueur : elle m'a l'air

sympathique ! C'est une grosse fissure, bien protégeable avec de

gros friends et des sangles passées autours de deux blocs coincés. 

Le passage de sortie me donnera quand même du fil à retordre :

un pas délicat protégé par un piton douteux. Il vaut mieux le

doubler par un friend.

 

soif-13.JPG

Et voilà le dernier relais et notre point de départ. Fin de la voie. Il est 16 h. Nous attendons

Guillaume et Jean qui arriveront peu après par une sortie plus à gauche. Casse croûte et

long retour vers le parking.

 

Récapitulatif :

voie TD-, 6a max, peu d'équipement en place, 4 longueurs, 2 h d'approche, 5 h de grimpe 

matériel : un jeu complet de friends (jusqu'au N°5 ! on peut le placer plusieurs fois)

               des cablés, des hexentriques (utilles), des grandes sangles

               pas besoin de pitons

 

 

 

 



commentaires

Paul de Pins 10/04/2014 18:28

superbe ! et belles photos... Bravo... Mais pourquoi tant d'anonymat dans les articles du blog en règle générale ? Au mieux on a un prénom, jamais un nom de famille. (je pose la question...) Du
coup impossible de savoir qui c'est...Dommage lorsque les réalisations sont si belles ! Il y a bien les photos, mais lorsqu'elle sont prise en contre plongée, vue d'en bas, difficile de reconnaître
à coup sûr les fesses du grimpeur à moins d'être très observateur...

Haut de page