Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sacré Bonne Femme

par Rémi 7 Octobre 2013, 15:02 terrain d'aventure

La bonne Femme fut une expérience marquante, de celle que jamais on n'oublie...

voie tranquille sur le papier, elle devient à la fin du voyage, un moment inoubliable et compliqué, difficile, engagé, lointain.

  bonne-femme 9162 bonne-femme 9901

A l'époque, novembre 2009, Christophe F, notre initiateur pour le TA, nous proposa ce voyage, comme fin de "stage"...

La route d'acces à la Gardiole fermée à Carpiane, nous avions tous les quatres, Christophe F, Roger S, Sebastien H et moi, commencés bien tard cette voie.

Sebastien, bien plus "couillu" que moi ce jour là, me servit de joker...et Christophe F, de "global joker" à tous pour la dernière longueur. Nous la finimes en double flèche. Je tirais littéralement Roger, dans le noir complet, du dernier dièdre. 

Ce soir la, Je vis Christophe puiser très loin l'energie pour nous extraire de l'Eissadon et je l'en remercie encore.

Nous finimes tous les quatres, très tard, le corps broyé et la langue désséché par le calvaire du retour(2 heures) à trier le matos sur le trottoir, face à un pub du 9eme.

 

Le temps émousse les souvenirs, les sensations...l'oubli gagne...j'ai donc voulu y retourner...un peu la boule au ventre mais confiant malgré tout, connaissant l'itinéraire, la difficulté intrinseque de la voie(6a) et mon expérience de la protection natturelle. Angie du groupe alpi m'accompagne, ainsi que Seb et hugues qui partent dans la chauve souris.

CIMG6467 

c'est donc parti pour 1h15 de marche par le tracé vert...et 3 rappels entrecoupés de marche scabreuse dans les pentes raides du maquis calanquais...Les grands esprits se rencontrent et Christophe F, avec Marta et Fabien sont là aussi, pour la même voie.

 bonne-femme 2746bonne-femme 8384

On demarre à 11h30, sous un soleil de plomb. Angie attaque L1/5c equipée de "la sans nom", puis continue dans L2 qui louvoie à la recherche du meilleur rocher (5b).

 CIMG6469

 Angie continue sur sa lancée dans L3, un bon 5c d'aragonite sableux long de quarante mètres...Elle couine, râle, peste mais finit par passer. 

une prise d'aragonite casse et je me prend un petit plomb...je laisse un peu de pulpe de doigt et de coudes...voie de M 

 CIMG6475

A mon tour...L4 est raide 5c mais prisu et facile à proteger. le rocher est meilleur

 CIMG6476

L5: le plus gros morceau...la longueur n'est pas extrème, mais le rocher est mauvais par endroit et difficile à protéger.

CIMG6477

 

CIMG6480 

L6: notre cauchemar de 2009...nous avions trop chercher à rester dans le dièdre(deverseant), trompé par la présence de pitons (de but ?).

En fait une première traversée au dessus du relais, mène à une fissure fine que l'on remonte, avant de retraverser et rejoindre le dièdre pour un final gazeux...je termine la longueur, la bouche pleine de râle, en m'affalant sur le rebord de la paroi...sous le regard de Seb et Hugues...mort de rire.

 

Au tour d'Angie, qui très vite glisse en enlevant une dégaine et se tape la cheville (entorse inside !)....elle finira tractée par une seconde corde que l'on jette...et portée sur notre dos jusqu'au parking...heureusement qu'elle ne pèse que 48 kg...et qu'on est FORT...  

 

Quand à l'ami Christophe et ses deux compagnons, un orage monstrueux, pris dans la dernière longueur, devrait leur laisser quelques inoubliables souvenirs... A  EUX AUSSI 

 

 

Alors JE VOUS LE DIT C'est une sacré "bonne femme" que cette voie là et A Bon Entendeur Salut!!!!!!!!!!!    

 

 

 

commentaires

Jean Maugein 08/10/2013 21:35

Bon, onsait bien qu'il y a tjs des embrouilles avec les "Bonnes femmes", cela m'etonne fort que Remi, à son age se laisse embarquer par les "bonnes femmes".....

Haut de page