Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Oisans trop chaud

par François P 29 Mai 2012, 09:43 alpinisme

Avec Alain A, Benjamin D, Guilhem J,Fred S, Rémy H,

 

 

Objectif annoncé :

-        Calotte des Agneaux par la face Nord Est Directe ou la goulotte Belle Hélène avec descente par le Réou d’Arsine ou la classique de la Calotte

-        Couloir Davin

agn1 

Départ du village du Casset dans une ambiance bien printanière :

 agn3.jpg 

Le poids des sac est perceptible sur les épaules, mais le plaisir de monter tout le matériel pour un bivouac grand confort se devine sur les visages :

agn4.jpg 

En vue du col d’Arsine :

agn5.jpg 

Installation du bivouac sous tente vers 2400 m, l’itinéraire du lendemain est entièrement visible, bien garni de neige humide peu skiable, mais également peu marchable ….  

Compte tenu de la longueur de la course, les chances de succès paraissent bien mince, mais autant profiter de ce panorama en toute solitude

 agn6.jpg

 

 

Pendant que certains s’activent autour des réchauds, Alain et moi partons repérer et tracer le début de l’itinéraire :

agn7.jpg  

On profite des derniers rayons du soleil avant une nuit bien courte et pluvieuse :

 

Réveil 1 h du matin … sauf pour Ben et Fred qui avaient installé leur tente un peu à l’écart, en plein vent mais sur du dur,

et qui renonceront après quelques pas de brassage dans une neige aussi molle que la veille dans l’après midi

agn8 

Besogneusement, en se relayant à 4, nous progressons à la vitesse vertigineuse de 300 m de dénivelé en 3 heures, à ce rythme il nous faudrait encore 9 h pour atteindre le sommet.

agn9 

Nous nous trouvons un point de vue pour assister au lever du soleil

agn10.jpg 

… et tournons le dos à regret à la Calotte des Agneaux qui baigne de soleil

 Démontage du bivouac, descente vers le Casset avec un regard sur le couloir Davin plutôt ravagé par les coulées

mais dont la sortie directe très esthétique promettrais encore une grande séance de terrassement collectif.

agn11.jpg 

Après une après-midi pluvieuse qui nous privera de couenne,  

nous décidons d’arrêter pour la neige et d’entamer le lundi des retrouvailles avec le calcaire sur l’éperon de la route ou les 3 cordées se disperseront :

 

 

 

 

Bilan de ce long week end :

 

Gros but nivo mais riche d’expérience : 1ère expérience de bivouac sur neige pour beaucoup, modestie face à l’ampleur de courses seulement cotées AD,

Sérénité loin du tumulte des refuges, découverte pour certains de cette porte d’entrée sur les Cerces avec l’envie d’y revenir …

 

Finalement, nous n’avons pas fait grand-chose, mais tous avons passé un bon week end ! Le plaisir d’être ensemble en montagne suffirait il donc ?

 

François Pialot

 

commentaires

Haut de page