Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Navidad, sol, mar y.... Roca !

par Mar-team 16 Janvier 2014, 13:22 escalade

Entre 2 frugales repas de fêtes espagnols, une fois n'est pas coutume, on a tenté de garder la ligne en mangeant du cailloux... mais pas n'importe lequel : pour qu'il soit "à point", on est allé le chercher un peu plus au sud, sur la "Costa Blanca" espagnole, entre Valencia y Alicante ! Pour ceux qui veulent plus d'infos sur les voies, j'ai rentré les topos sur c2c.


En vérité, on a commencé les réjouissances dès le 23 décembre par une petite visite à notre chère "Pedriza", dans la sierra à quelques km au Nord de Madrid....

PC224633.JPGEl yelmo

PC224622

Les -5° au parking à 9h ne nous refroidissent pas et 1h30 de marche plus tard, on est au pied du Yelmo, un "dos d'éléphant" de granit de 200m de haut, plein sud, presque en t-shirt. Pas la peine d'y  cherchez des prises : il n'y en a pas ; ici c'est le royaume de l'adhérence ! Pas difficile d'y trouver le prochain spit : il est là, droit devant à +/- 10m de distance ! Evidemment, lorsqu'on a pas l'habitude on se met vite terreur dans le V+ local (un bon 6b dalle à mon humble avis). Bref, après 2 grandes voies dans la face (La Guirles Campos et Yan San Po)

on s'en retourne bien rassasiés de dalles ! PC224603.JPG

PC224609.JPG

PC224630

 

Le 27, la météo madrilène (très pluvieuse à cette saison) et les repas de fêtes commencant à nous peser un peu, on abondonne notre petit Marco à ses grands-parents et on file pour 3 jours vers la Costa Blanca. En 4h de route, la pluie battante (6°) laisse place petit à petit à un soleil radieux... et le thermomètre affiche 20°C quand nous nous garons enfin à Calpe, au bord de mer, au pied du Penon d'Ifach et de sa face S, +/- verticale sur 250m. L'objectif de l'aprem, c'est la voie éponyme de la région : Costa Blanca, 6 grandes longueurs tout équipées, +/- dans le 6b. Au bout de 3h, on sort de la voie à peu près à la verticale de l'attaque, les bras bien chauds et le moral remonté à bloc par cette superbe escalade raide et technique : bien d'accord avec le topo, elle est forcément dans le top 50 des voies d'espagne !PC274683

Dans L5. La sortie de la voie, c'est dans le surplomb droit au dessus !

PC274688.JPG

Marta en finie avec le dernier surplomb

PC274693.JPG

Vue du sommet du Penon

PC274696

 

Le lendemain, la faim nous pousse vers Ponoig (prononcez Ponoch) : une face de 400 à 500m de haut, parcourue par une multitude de voies, équipées ou non, accessible en 30 minute de marche... que demander de plus ! Notre choix se porte sur Cocidito madrileño (les petits madrilènes cuits !) : 450m, 12 longueurs équipées, +/- dans le 6b... La voie porte bien son nom : on en sort au bout de 6h, rôtis (mais ravis !) ! La longueur d'artif au milieu de la voie, 20m en dévers plein gaz, nous laisse de sacrés souvenirs (et l'envie de réviser un peu notre technique d'artif...). Tout le reste passe en très beau libre sur du calcaire verdonesque...PC284714

Quelque part dans les dalles raides de la voiePC284728.JPG

Sortie de la voie : ravis mais cuits !

PC284737.JPG

La voie vue de profil dans la descente, au fond le Penon d'Ifach

 

Pour notre 3eme et dernier jour, on choisi une escalade plaisir (stop à la souffrance !) : l'esthétique Espolon central au Puig ("Pouch") Campana : 400m de pur TA, 10 longueurs en IV+ max... De quoi finir l'année en beauté et rentrer sereinement sur Madrid se gaver de tapas et cerveza !

PC294749.JPG

En chemin vers le Puig Campana, l'éperon central est celui +/- sur la droite

PC294750.JPG

Vers la fin du 1er tiers de l'éperon

PC294758

Fin de la voie

PC294764

Dans la descente, l'éperon est à gauche cette fois


Ce devoir accompli et la météo madrilène ne nous laissant aucun répit, on décide de prendre un peu de rab de costa blanca et on y retourne dès le 2 janvier, avec Marco cette fois. Le 3 Marta profite d'un couple de copains grimpeurs de passage pour cocher sa première croix 2014 avec Same au Peñon d'Ifach ; du beau TA en fissure cheminée et même un mémorable boyau vertical. Le 4, la copine de passage s'improvise babysitter et nous laisse enchainer, vite fait bien fait, les 6 sublimes longueurs de Gorillas en la Roca au Ponoig... l'année commence bien avec encore une voie dans le top 50 espagnol !

commentaires

Haut de page