Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hold up au coup de sabre

par Rémi 6 Juin 2012, 19:49 alpinisme

Coup  de sabre avec Rémi et Christophe (D/III/P4)

 P1060209

Ca faisait une semaine que la météo nous balladait de coup de chaleur monstrueux en précipitations redhibitoires.

Enfin le crénéau se précise : beau Mardi...et froid. On fonce.

CIMG4283 P1060187

P1060198

 

Une chtite matinée aux goudes pour se faire plaisir à l'Occidentale, magnifique voie historique de 5 longueurs au parcours ingénieux et aux difficultés relevées. Une petite finition en face sud du rocher Saint Michel dans les voies en 6a/b du bout et c'est parti pour 3 heures de route. direct to Ailefroide. 

 

La bonne surprise du jour c'est que le chalet refuge du pré de MMe Carle est ouvert et prend les nuitées en gestion libre.

il est tenu par l'ancien gardien des écrins, toujours aussi bourru mais serviable.

www.refuge-predemadamecarle.com

on dort là en demandant un petit dej pour 3 heures.   

P1060203 

départ 4 Heures...le deuxième Génépi on aurait pas du mais c'était si gentiment offert. On prend le chemin des 2 glaciers, on tourne à gauche, on monte sur la moraine et on met le turbo pour les balmes de François Blanc(2450M). 

En prenant pied sur le glacier noir, divine surprise, la neige est béton. On trace en passant devant le couloir Nord du pelvoux.

Arrivé au pied du couloir du Coup de Sabre, le coeur s'accélère, c'est bien raide cette affaire et y a 3 rimaye à passer.

 P1060205

 

Allez c'est parti, il faut serpenter sur 150 M dans une zone de sérac peu dangereuse mais ou la malice permet de s'économiser en évitant les zones les plus raides. On passe la première rimaye en rive droite(oro) sur un énorme pont de neige.

 CIMG4306

la couloir se couche, la deuxième rimaye se passe sur les traces d'une vieille coulée, on arrive au pied de la troisième. C'est une monstrueuse lèvre qui se passe en mixte rive droite(ficelou en place), ou vers le centre par un grand pas en avant.

P1060212

une grosse traction des piolets, et un micro arrèt cardiaque...Ca c'est fait.

 

Ca y est, on est au coeur du sujet...300 Mètres de couloir à 55/60° degré, sans vrai repos, bien glace, avec un charmante goulotte qui concentre tout ce qui dévale d'en haut, déplacé par les vents coulis et le gel.

Ca monte sévère et le couloir n'est pas traçé. il est en neige très dure, quasiment tout se fait pointes avant. Les mollets entrent en fusion, l'altitude et le manque d'acclimatation nous explose le palpitant. on avance et Il reste 100 mètres de dénivelé.

 P1060216.JPG

Pause...L'ambiance si particulière de ce couloir, dont le final en partie en glace, ressemble étonnement à une monstrueuse goulotte, nous écrase. On commence à accuser le coup et on ralentit. Le très sympathique Guide D'Argentière Sébastien Foissac nous rejoint, talonné par sa charmante cliente, et termine la trace jusqu'au col. http://www.rock-ice-snow.com/

 

 

CIMG4330

CIMG4332

 

Un vent furieux nous accueille. Il est 9 heures, 5 heures pour la totale depuis le pré, on a pas trainés...

il fait froid, surtout ne pas trainer.

P1060217 

L'examen du couloir de descente 45/50° en neige dure puis glace, ainsi que la mauvaise qualité du rocher qui l'entoure nous decident. On sort les corones et on descend en désescalade solo le couloir, tranquils mais concentré sur les mouvements et les ancrages. 150 Mètres plus tard on se pose au soleil, heureux.

P1060220 

L'histoire se termine à 13 heures au parking, content mais vidé de toute énergie.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Seb Foissac 07/06/2012 11:19

Merci pour le commentaire élogieux.
@+ Seb

Haut de page