Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Alpinisme en Suisse épisode one.

par Rémi 15 Juillet 2012, 16:07 alpinisme

Du 8 au 14 juillet 2012, la section alpinisme du CAF Marseille organisait une semaine d'alpinisme dans le Valais.

P1010614

   

 Tout le travail logistique et préparatoire fut magistralement mené par Sébastien Hernandez. Nous sommes 12 dont 4 encadrants.

L'affaire commence donc par 7 heures de covoiturages jusqu'à Zinal, petit village au delà de la vallée de Sierre.

 P1120247

La montée au refuge des Mountet(2880M) prend 4 à 5 bonnes heures sous un soleil généreux. Les sacs, contenant 6 jours de matériel, de change et de repas de midi, atteignent les 20kg...et transforment pour certains la montée en calvaire. Le manque d'acclimatation (0 à 2900M dans la journée, puis 3700M le lendemain) explique aussi les difficultés.

scan-1.jpg 

Arrivés malgré tout vers 19H pour les derniers, tout le monde se retrouve dans une atmosphère proprement suisse et provençalement bon enfant. Dortoirs ultra propre et réservé, nourriture de qualité et abondante, rendent le sourire à tout le monde.

 

J1 : La pointe de Zinal par la voie Normale : PD/II/3a . 3 cordées de 2

c'est une course très longue mais très complète qui nécessite une bonne aisance dans tout les terrains.

 CIMG4483

On commence par une descente olé-olé de moraine pour atterrir sur le glacier vers 2700M. Sa première partie est un faux-plat. On la remonte par un long-très long plateau sans dénivelé en rive droite, puis une traversée qui nous mène au roc noir que l'on longe jusqu'à son sommet.

CIMG4492

 on évite une zone de crevasses par la droite, puis l'on rejoint le pied du col Durand .

CIMG4499

La montée au col se fait par une pente de 100M vers 45° en glace dure recouverte de neige. 

Du Col, après 2 enfoncement à mi taille dans une zone crevassée,on contourne cette première partie de l'arête par un long crochet du gauche, pour la rejoindre au niveau de rochers délités, que l'on escalade en crampons. une seconde arête neigeuse, relativement fine conduit au bastion final.

P1120260.JPG

 

150M de rochers en II/III+ mènent au sommet (3789M).  on est heureux, c'est la course parfaite, avec le temps idéal...sauf qu'il faut tout redescendre. Le plateau glacière est interminable et la remontée de la moraine est un calvaire. 10 Heures porte à porte.

 P1120262

J2: la Météo moyenne et la fatigue des corps nous mènent au Mammouth, une échine de granit de 200M, parcourue d'une dizaine de voies équipées (ou TA), à 10minutes du refuge. départ 8H30. 2 cordées de 2

zinal-2012 0745 

Nous escaladons en parallèle "Caroline" et "Arnica" 2 jolies voies en protogine bien dense, raisonnablement équipées.   

zinal-2012 0748   

Arrivées sur l'arête, nous retrouvons les collègues qui ont envahi la traversée du Mammouth (AD, TA). Un bouchon se forme, on décide de redescendre par les vires et le rappel de 30M du milieu de la face. finalement, brouillard oblige, tout le monde finira par cette voie de descente.

 zinal-2012 0730

   

J3 : L'odyssée du Rothorngrad (à suivre dans la semaine)

 

J4: relâche-repos-debriefing-farniente-manoeuvres-couennes-couettes-dodo-pastis etc...

 P1010641-copie-1

J5: Le second Trifthorn. PD/II. 2 cordées de 2.

un départ à 5H dans les brumes, une remontée de moraine courte, une traversée de dalles, mènent au glacier torturé qui défend l'accès au très pur triangle du Trifthorn. une pente soutenue conduit au sommet. le retour "dans le gris du ciel" se fait après un rappel sur champignon.

 P1120295

  P1120288  P1120289

 P1120292.JPG

Le petit bout d'histoire se termine par une descente longuette à la voiture et quelques embouteillages de Valence à Avignon. 

 

Un EPISODE 2 la semaine prochaine pour vous narrer le Premier Trifthorn, "la traversée du Mammouth de pierre", le grand Besso, et le blanc de Momming....

 

Dans tout les cas une semaine pauvre en fibres mais riche en plaisir-émotions-adrenaline-sommet.

  ober%2520%2526%2520cervin

             

commentaires

Haut de page