Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Maurienne, beauté blanche.

par Remi 1 Mai 2017, 19:05 ski de randonnée

La Maurienne, ce sont toutes mes vacances d'enfance qui me remontent comme une boufaillisse ! Bramans et son moulin, l'Albaron harnaché de sa selle, Rochemelon et son glacier immense...la grande ciamarella et son toboggan glacé en guise de face nord !

ce pays je l'aime et les plaisirs qu'il me donne sont immenses ...

 

Nous voilà donc sept amateurs menés par Michel, pour un long week-end au pays du beau ski. 

À pied d'œuvre après une courte nuit au chalet CAF de Bonneval sur arc, direction Averole et son refuge perché à 2210 m

La route deneigée

La route deneigée

Maurienne, beauté blanche.

Après un dépôt bienvenu de vivres et de change au refuge nous partons pour une montée longue et mais assez peu pentue vers la pointe Marie et le glacier d'Arnes. 3320m

Il a bien neigé 15 cm dans la semaine, mais la trace est bonne, les signaux avalanches absent des pentes que nous traversons. 

Maurienne, beauté blanche.
Maurienne, beauté blanche.
Maurienne, beauté blanche.
Maurienne, beauté blanche.

Après une descente rapide et une douche bienvenue, il est temps de travailler à la course du lendemain.  

Ce sera la Ouille (qui veut dire sommet) d'Arberon 3566M

Depart 6 heures, il y a foule. c'est parti pour 1450 mètres de denivelé et 15 km en Aller retour

 

Maurienne, beauté blanche.
Maurienne, beauté blanche.
Maurienne, beauté blanche.
Maurienne, beauté blanche.
Maurienne, beauté blanche.
le sommet en vue

le sommet en vue

les deux cents derniers mètres peuvent se faire en crampons ou en ski (S4, neige croutée)

 

sommet à 13H.
sommet à 13H.
sommet à 13H.

sommet à 13H.

la descente
la descente
la descente
la descente

la descente

Lundi, le reveil est tardif car nous savons que la méteo est pourrie.

L'hiver revenu, nous descendons sous la neige...

Maurienne, beauté blanche.
Maurienne, beauté blanche.
Maurienne, beauté blanche.
Maurienne, beauté blanche.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Haut de page