Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quatre "malicieux enchanteurs" à Sormiou

par Marta CANCELA 17 Octobre 2016, 11:42 escalade

Malice des enchanteurs : 110m rectilignes jusqu'au sommet du bec de Sormiou

Malice des enchanteurs : 110m rectilignes jusqu'au sommet du bec de Sormiou

Le 8/9 octobre nous étions 4 du Club Alpin Marseille Provence à scier, percer et visser pour rééquiper Malice des enchanteurs dans la face Est du bec de Sormiou : Nico Armstrong, Marta Cancela, Romain Rusch et Matt Salanave.

1er jour, 11h : préparation du matos au parking (Nico, Matt, Marta)

1er jour, 11h : préparation du matos au parking (Nico, Matt, Marta)

Cette voie, ouverte en 1985 par Bernard Domenech et Christian Guyomar, est désormais rééquipées en goujons inox 12mm grâce au financement du comité départemental 13 de la FFCAM et avec l'accord du Parc National des Calanques.

"Malice des enchanteurs" se situe dans le secteur du Bec de Sormiou (en coeur de Parc), entre "le couchant" et "l'éperon NE" : le premier relais est commun à celui du couchant puis la ligne file droit jusqu'au sommet du bec ou elle rejoint le relais de sortie de l'éperon NE.

L'accord du Parc a été obtenu moyennant le respect de quelques préconisations "de bon sens" :

- respect global du tracé initial et du nombre de points initial, en intégrant les problématiques de mise en sécurité des pratiquants (chutes sur vires, facteur 2, etc.),

- précautions dans la mise en œuvre du rééquipement : évacuation et tri de tous les déchets (cartouches vides, points retirés, sangles coupées, bidons d’essence, mèches, etc.), soin dans le retrait des anciens points (sciage ras du rocher des spits, extraction complète des pitons, etc.) et la pose des nouveaux points,

-  absence d'espèces sensibles (faune ou flore) sur la falaise ou à son pied.

 

 

Nico et Matt descendent/remontent sur les cordes fixes pour scier les vieux points et les remplacer par des goujons inox neufs
Nico et Matt descendent/remontent sur les cordes fixes pour scier les vieux points et les remplacer par des goujons inox neufs
Nico et Matt descendent/remontent sur les cordes fixes pour scier les vieux points et les remplacer par des goujons inox neufs

Nico et Matt descendent/remontent sur les cordes fixes pour scier les vieux points et les remplacer par des goujons inox neufs

Auparavant, l'équipement était à peu près celui d’origine : une petite vingtaine de spits de 8mm en fin de vie, une dizaine de pitons et quelques ficelous... Du coup, la voie, pourtant présente dans le topo FFME de 2004, était peu à peu tombée dans l'oubli.

On a essayé de la rééquiper en étant, autant que possible, fidèle à celui d'origine : il y a suffisamment de spits pour éviter une mauvaise chute mais ils sont distribués avec parcimonie... Il faut grimper entre les points !

 

Un relais tout neuf versus la mitraille récupérée (pour le musée !)
Un relais tout neuf versus la mitraille récupérée (pour le musée !)

Un relais tout neuf versus la mitraille récupérée (pour le musée !)

Matt et Nico heureux à la fin du 1er jour, malgré le mistral : deux longueurs et tous les relais sont fait !
Matt et Nico heureux à la fin du 1er jour, malgré le mistral : deux longueurs et tous les relais sont fait !

Matt et Nico heureux à la fin du 1er jour, malgré le mistral : deux longueurs et tous les relais sont fait !

Les cotations d'origine (4c, 6c, 6a+, 6a+, 5c) laissent rêveurs sur le niveau des ouvreurs : en cotation moderne ça donnerait plutôt 5b, 6c+, 6b(+), 6b(+), 6a+ avec une cotation obligatoire autour de 6b+... A confirmer par les futurs répétiteurs !

L'escalade est très "à doigt" et tout en finesse sur un rocher blanc superbe !

2nd jour : Romain à R2 et en remontée dans la L3
2nd jour : Romain à R2 et en remontée dans la L3

2nd jour : Romain à R2 et en remontée dans la L3

La vue à la sortie de la voie
La vue à la sortie de la voie

La vue à la sortie de la voie

commentaires

Haut de page