Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le bonheur est dans le Brec

par Christophe L 10 Mai 2016, 18:47 alpinisme

Le bonheur est dans le Brec

C'est avec le plus grand bonheur que nous sommes allés trainer nos piolets avec Ben la semaine dernière dans le couloir N du Brec de Chambeyron.

Surtout que pour moi c'était le retour après un "break" alpi-grimpe de 3-4 mois suite à une blessure à la con.

Départ de Marseille mercredi midi, retour le lendemain en fin d'après-midi, et l'impression d'avoir passé 1 semaine hors du temps !

Le couloir Nord, c'est la seule course de neige de ce secteur, complètement sauvage à cette époque charnière entre la fin de la saison de ski et le début de la saison d'alpi et de randonnée.

Après une montée express au refuge de Chambeyron, non gardé à cette époque, nous rejoignons un groupe de 3 skieurs de fin de saison qui nous tiennent compagnie pour la soirée.

Après une montée express au refuge de Chambeyron, non gardé à cette époque, nous rejoignons un groupe de 3 skieurs de fin de saison qui nous tiennent compagnie pour la soirée.

Le lendemain matin, départ à 4h30 du refuge pour attaquer la base du couloir vers 5h30. Stupéfaction ! Mais cette neige de m... n'est pas du tout transformée !

Le lendemain matin, départ à 4h30 du refuge pour attaquer la base du couloir vers 5h30. Stupéfaction ! Mais cette neige de m... n'est pas du tout transformée !

Heureusement, après 100 m de brassage nous rejoignons l'embranchement entre le couloir Bujon et le couloir N, ou la consistance de la neige redevient praticable et nous laisse envisager de pouvoir continuer. C'est parti !

Heureusement, après 100 m de brassage nous rejoignons l'embranchement entre le couloir Bujon et le couloir N, ou la consistance de la neige redevient praticable et nous laisse envisager de pouvoir continuer. C'est parti !

Instants magiques de solitude, où les rochers s'allument sur les quelques passages de cette face N éclairés par le soleil matinal.

Instants magiques de solitude, où les rochers s'allument sur les quelques passages de cette face N éclairés par le soleil matinal.

Puis c'est le dernier raidillon en neige pourrie, et un peu maigre par endroits, que Ben attaque avec brio. La corniche semble monstrueuse, mais se contourne sans difficulté par la droite.

Puis c'est le dernier raidillon en neige pourrie, et un peu maigre par endroits, que Ben attaque avec brio. La corniche semble monstrueuse, mais se contourne sans difficulté par la droite.

Neige et gaz à tous les étages. Et dire que des grands malades sont descendus en skis par là quelques jours avant ...

Neige et gaz à tous les étages. Et dire que des grands malades sont descendus en skis par là quelques jours avant ...

Summit ! Le panorama est à couper le souffle.

Summit ! Le panorama est à couper le souffle.

Descente en rappel + désescalade par la voie normale, puis couloir Bujon.

Descente en rappel + désescalade par la voie normale, puis couloir Bujon.

Nous arrivons au refuge vers 11h pour un casse croute bien mérité. Puis c'est la descente vers Fouillouse en mode "mi saison" short + raquettes, avant le retour à Marseille avec le sourire aux lèvres.
Nous arrivons au refuge vers 11h pour un casse croute bien mérité. Puis c'est la descente vers Fouillouse en mode "mi saison" short + raquettes, avant le retour à Marseille avec le sourire aux lèvres.

Nous arrivons au refuge vers 11h pour un casse croute bien mérité. Puis c'est la descente vers Fouillouse en mode "mi saison" short + raquettes, avant le retour à Marseille avec le sourire aux lèvres.

Cette course est magnifique ! Ce coin est magique ! A consommer sans modération ! Christophe L. et Ben D.

commentaires

Haut de page