Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bivouac aux sources du petit Buech

par Louis Michel 20 Octobre 2015, 14:05 randonnées

 Bivouac aux sources du petit Buech
 Bivouac aux sources du petit Buech

Rabou, village en cul de sac, en bordure du Dévoluy, 10 heures, le samedi 10 octobre, nous sommes quatre à suivre Philippe Rebont.

Il a choisi de nous faire découvrir un lieu de bivouac qu’il affectionne puisque c’est sa cinquième visite. Le temps est idéal, frais et ensoleillé, et les couleurs automnales sont au rendez-vous. Avec le pic de Bure en ligne de mire, nous empruntons le sentier historique des Bancs surplombant par endroit le vallon du petit Buech par des vires vertigineuses.

 Bivouac aux sources du petit Buech
 Bivouac aux sources du petit Buech
 Bivouac aux sources du petit Buech

~~Plus loin, nous nous dirigeons vers l’Est au niveau du torrent que nous traversons plusieurs fois en sautant sur des pierres car toutes les passerelles ont été emportées. Déjà en 1900, le CAF l’avait appelé le sentier des Bains à cause de « 33 traversées avec bain de pied forcé ». Les gorges sont étroites et bordent en rive gauche le bois du Chapître, forêt assez dense, aux arbres très vieux, avec de nombreux bois morts au sol et sur pied, dont l'avifaune est très riche (92 espèces d'oiseaux dont 80 sont nicheuses). Philippe a repéré néanmoins un vallon annexe ensoleillé pour le pique-nique.

 Bivouac aux sources du petit Buech
 Bivouac aux sources du petit Buech
 Bivouac aux sources du petit Buech
 Bivouac aux sources du petit Buech
 Bivouac aux sources du petit Buech

~~Vers 14 heures, nous pénétrons à Chaudun avec une certaine émotion. En octobre 1888, les 112 habitants, ne pouvant plus vivre dans ce lieu éloigné de tout, ont demandé à l’Etat de racheter leur commune. Il ne reste que deux maisons (Gîtes ONF Retrouvance) et le cimetière. Pourtant, aujourd’hui ce fond de vallon est illuminé par les couleurs vives des feuilles des divers érables, hêtres, merisiers, alisiers, sorbiers, … Les photographes ne savent plus où donner de la tête.

 Bivouac aux sources du petit Buech
 Bivouac aux sources du petit Buech
 Bivouac aux sources du petit Buech
 Bivouac aux sources du petit Buech

~~Nous remontons ensuite au lieu de campement par le sentier des cascades, magnifique !

Après avoir monté nos trois tentes sur un large plateau, sous le regard curieux des génisses, nous gravissons plus légers, un contrefort pour arriver sur la crête de Costebelle où le bocage et les montagnes du Champsaur s’offrent à nos regards.

Lyza trouve un fossile (petite ammonite), qu’elle ramènera malgré son poids. La nuit sera fraîche (traces de givre sur l’herbe), mais réparatrice pour tous. Ceux qui se sont levés la nuit ont vu un très beau ciel étoilé et compris pourquoi les astronomes ont choisi le site du pic de Bure pour installer leur observatoire.

 Bivouac aux sources du petit Buech
 Bivouac aux sources du petit Buech
 Bivouac aux sources du petit Buech

~~Le lendemain, nous prenons le chemin de ronde du cirque de Chaudun, très vertigineux par endroit. Des jeunes gapençais s’entraînant au trail et une brigade de militaires en stage survie que l’on croise expliquent sans doute, l’absence de rendez-vous avec les mouflons et les chamois.

 Bivouac aux sources du petit Buech
 Bivouac aux sources du petit Buech
 Bivouac aux sources du petit Buech
 Bivouac aux sources du petit Buech

~~Arrivés au col de Chabanotte, Philippe nous montre le prochain objectif, une pyramide en pelouse, le Puy.

La montée au col du Puy s’effectue hors chemin, mais on en oublie la pénibilité dans ces boisements clairsemés parés de couleurs jaunes, orangées, rouges, brunes …

Au sommet du Puy, on retrouve la vue sur le Pic de Bure, Céuse et sur Rabou, le point de départ. Après une rencontre sympathique avec le berger du seul troupeau de moutons du lieu (ailleurs nous n’avons vu que des vaches), nous retrouvons nos voitures vers 16 heures.

Nous n’avons pas mesuré les dénivelés mais à titre indicatif, 700 mètres le premier jour et 350 mètres le second dont la moitié sans les sacs.

Un grand merci à Philippe de la part d’Anna, Lyza, Pierre et moi-même, Louis-Michel.

 Bivouac aux sources du petit Buech
 Bivouac aux sources du petit Buech
 Bivouac aux sources du petit Buech
 Bivouac aux sources du petit Buech

commentaires

Haut de page